D’Alger à Oran, quand le territoire s’empare de vous : un récit de l’élaboration de la nostalgie

  D’Alger à Oran, quand le territoire s’empare de vous : un récit de l’élaboration de la nostalgie. Que ressent-on quand on quitte une capitale méditerranéenne à l’espace aussi riche en expériences humaines et spatiales qu’Alger ? Une genèse de la nostalgie individuelle au moment de quitter Alger. 16 avril 2014. 18h15. Je sors du musée…

Du bruit à Alger : de la dense et quotidienne effervescence à l’archipel du calme

  Du bruit à Alger : de la dense et quotidienne effervescence à l’archipel du calme L’agglomération algéroise met à l’épreuve l’étranger originaire d’une ville « calme ». Ne nous hasardons pas à définir ce qu’est une ville calme, quoi qu’il y ait matière à discourir… En effet, une ville calme n’est pas une ville où il n’y…

Alger et le front de mer: entre identité et recompositions

Port d'Alger

  Alger et le front de mer: entre identité et recompositions Alger est une agglomération méditerranéenne qui s’étend le long d’une vaste rade et dans un arrière-pays proche marqué par ses reliefs. Sa dimension portuaire historique s’incarne aujourd’hui dans la jetée que Barberousse fit construire au XVIe siècle pour relier le Penion, fort espagnol repris,…

Alger: un exotisme de l’entre-deux

Aller à la découverte d’Alger, voilà un projet désormais concrétisé après plusieurs mois de réflexion, d’appréhension et de mise en condition. C’est le début d’un parcours essentiellement urbain, dans trois villes septentrionales: la capitale, Alger, Oran et Constantine, à la découverte non seulement d’une histoire nationale mais aussi d’une histoire familiale.

Critique de l’Atlas des Villes

Dubaï

Ils sont peu nombreux à pouvoir se targuer d’exposer la géographie sur les rayonnages du grand public. Vulgariser la géographie universitaire, voilà un défi que tente de relever le journal Le Monde en coopération avec le journal La Vie et la radio Europe 1.

Une géographie de la fin du monde

survivalisme

Depuis son origine, le monde semble voué à sa perte. Au premier abord, cet horizon apocalyptique peut paraître insignifiant, puisque cantonné au domaine de croyances irrationnelles proférées par des groupuscules numériquement faibles, ou au simple espace des livres de science-fiction et des salles de cinéma.